Abrogation des lois travail en France, en Belgique et de l’austérité dans toute l’Europe !

                                         Un appel citoyen :

CARTON ROUGE aux lois Khomri (France)  et Peeters (Belgique)

En France depuis plusieurs mois, la mobilisation s’enracine contre la loi travail dite loi Khomri. Ce rejet de la remise en cause du droit du travail est massivement partagé par la majorité de la population. Il s’est traduit le 14 juin par une manifestation nationale unitaire monstre à Paris.

En Belgique le projet de loi Peeters prétend allonger la durée du travail à 45 h et remettre en cause les 38 h hebdomadaires. Une grève nationale est organisée le 24 juin en Belgique. D’autres sont prévues : manifestation le 29 septembre et grève le 7 octobre en Belgique.

Loi Peeters comme loi Travail sont la conséquence des décisions des gouvernements européens d’imposer plus d’austérité, plus de destructions des droits sociaux et des services publics, au travers notamment du pacte de stabilité budgétaire officiellement appelé Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance (TSCG).

Partout c’est la même musique : sous le prétexte d’une dette dont les trusts bancaires sont les 1ers responsables, il s’agit de remplacer les dispositions protectrices du droit du travail par de nouvelles règles qui augmentent la flexibilité du travail, la précarité, qui diminuent le salaire réel, les allocations chômage et le temps libre.

En Grèce, en Roumanie, en Bulgarie, au Royaume Uni depuis Thatcher, en Allemagne en 2004, en Espagne avec Rajoy, en Italie avec Matteo Renzi,  sous la pression des multinationales et de l’Union Européenne, les gouvernements ont réformé ou s’apprêtent à réformer le code du travail, à plonger de plus en plus d’européens dans la précarité, le chômage et la misère.

Les grèves en France et en Belgique montrent la voie de la mobilisation qui doit s’étendre à toute l’Europe si nous voulons battre vraiment l’austérité. Nous avons toutes et tous conscience que seule une grève générale européenne permettrait aujourd’hui de refonder « une Autre Europe », celle des droits sociaux qui entend supprimer le chômage, la misère et la précarité, une Europe de l’égalité de tous les droits, une Europe généreuse avec les réfugiés, ouverte sur le monde pour assurer la paix entre les peuples, une Europe sans évasion fiscale et pour une juste répartition des richesses.

C’est pourquoi nous appelons à la constitution d’un comité transfrontalier pour construire les voies de la grève générale européenne contre l’austérité. Ce comité est ouvert à toutes et tous pourvu que ce point de vue soit partagé.

Nous savons que de nombreuses initiatives sont prises, telles celle de l’ALTER SUMMIT qui vient d’éditer en plusieurs langues un tract de solidarité intitulé : le 28 juin 2016 toute l’EUROPE est avec la France.

Le 1er acte de mobilisation de ce comité sera notre participation sous une forme originale à la manifestation du 28 juin 2016 à Lille contre la loi travail où nous nous associerons à la manifestation appelée par SOLIDAIRES, CGT, FSU, FO et les syndicats belges CNE/CSC et FGTB.

  Rejoignez-nous, signez, le 28 juin donnez un carton rouge à la loi travail !

 

Signature Pétition change.org